Le VIE, un sésame pour un premier emploi en Allemagne ?

img_salon_1Le programme V.I.E. représente un atout pour les jeunes diplômés désireux d'obtenir une première expérience à l'étranger et un bon moyen de développer l'export des PME. Voici une sélection de questions-réponses quant aux principales interrogations soulevées par le Volontariat International en Entreprise.

Quelles sont les qualités attendues d'un V.I.E. ?

Les offres V.I.E. sont souvent offertes par de jeunes structures ou des PME désirant s'implanter en Allemagne. Il faut donc faire preuve d'une grande autonomie pour gérer les situations sans avoir un encadrement journalier de sa hiérarchie et effectuer un reporting auprès de son supérieur qui est souvent en France. Il existe des solutions complémentaires aux V.I.E. avec des structures déjà implantées qui mettent à disposition un bureau, une ligne téléphone et proposent une assistance pour créer une filiale en Allemagne et encadrer le V.I.E. sur place (Ex : Erai à Stuttgart et le Dom GmbH à Cologne.

Comment peut-on se préparer à l'entretien ?

Lors de l'entretien, il faudra se montrer proactif pour développer de nouveaux business et convaincre sur sa polyvalence généralement très importante pour ces postes.

Quels sont les freins à ce programme ?

L'employeur ne payant pas ou peu de cotisation le salaire net offert au salarié en contrat V.I.E. combiné à une prime logement par exemple permet au jeune salarié d'avoir un salaire net d'environ 1800 €, sans avoir à payer d'impôts par la suite. L'inconvénient à ce salaire intéressant pour un débutant a une contrepartie. En fin de V.I.E., le salarié prétendra en effet à un salaire brut parfois trop élevé par rapport à la réalité du marché en Allemagne. Par ailleurs, de nombreux postes qualifi és ne sont pas pourvus. Par exemple chez certains ingénieurs qui trouvent des postes CDI mieux rémunérés qu'un V.I.E..

Une personne embauchée en V.I.E. paye-t-elle des assurances chômage ?

Il est également important de savoir que toute personne qui termine son V.I.E. n'a pas payé de cotisation chômage. La personne n'a donc pas droit à recevoir d'indemnités chômage car la période travaillée en V.I.E. n'est pas comptabilisée. De même en fin de V.I.E., la personne n'est plus assurée si elle souhaite rester en Allemagne pour chercher un nouvel emploi.

Pour en savoir plus sur les modalités d'accès au VIE en Allemagne : http://www.civiweb.com