Le coût du travail, plus faible en Allemagne qu'en France

CIDAL Coût du travail en AllemagneSelon l'Office allemand des statistiques (destatis), le coût du travail en Allemagne est inférieur de 12 % au coût du travail en France, mais supérieur de 32 % à la moyenne européenne. En 2010, une heure de travail coûtait ainsi en moyenne 29,20 € en Allemagne, 33,10 € en France et 22,10 € dans l'Union européenne (UE). L'Allemagne est le septième pays le plus onéreux en Europe.

Compétitivité

L'Office allemand des statistiques confirme que l'Allemagne a creusé l'écart avec ses voisins en pratiquant la modération salariale pendant près d'une décennie. Le coût moyen du travail y a augmenté de 18,8 % entre 2000 et 2010. À l'inverse, il s'est accru de 33,5 % au Portugal et de 33,8 % en Grèce, ce qui a pesé sur la compétitivité-prix de ces pays. En 2010, le coût horaire moyen du travail s'échelonnait dans l'UE de 3,10 € en Bulgarie à 37,60 € au Danemark. Il atteignait 17,50 € en Grèce et 12 € au Portugal.

Coûts non salariaux faibles

L'Allemagne, où les salaires bruts sont souvent plus élevés qu'en France, se distingue aussi de sa voisine par des coûts non salariaux nettement plus faibles. Ces charges, annexes au salaire brut, constituées essentiellement des cotisations sociales et versées par les employeurs, ne représentent que 28 % du coût total du travail en Allemagne, contre 49 % en France. « En matière de charges, l'Allemagne apparaît beaucoup mieux lotie parce qu'elle fait supporter une proportion particulièrement importante des cotisations sociales par les salariés (environ la moitié) », fait toutefois remarquer le quotidien économique Handelsblatt (édition du 12 avril). Selon une étude de l'OCDE, l'écart entre les salaires bruts et les salaires nets serait très élevé en Allemagne, ajoute le quotidien.

Dans l'UE, les coûts non salariaux représentent en moyenne 31 % du coût du travail. La France arrive en deuxième position derrière la Suède (51 %).

Enfin, l'Office allemand des statistiques montre que la compétitivité de l'industrie allemande ne repose pas en priorité sur l'argument du coût du travail. Ce dernier atteint, en effet, 33,10 € . Il est ainsi supérieur de 47 % dans l'industrie allemande par rapport à l'industrie européenne. Il est, en revanche, 3 % inférieur au coût du travail dans l'industrie en France.

En Allemagne, le coût du travail varie, selon les branches, entre 44,50 € (énergie) et 14,30 € (hôtellerie-restauration).

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Le coût du travail, plus faible en Allemagne qu'en France

© www.cidal.diplo.de