Entretien d’embauche en allemand : les 10 plus belles boulettes de candidats

Entretien d’embauche en allemand 10 boulettes candidatsCela peut paraître étonnant, mais la plupart des erreurs commises lors d'un entretien d'embauche tiennent à la réputation que s'est forgée la langue française au fil des siècles. Celle-ci est considérée à juste titre par nos voisins d'outre-rhin comme la langue de l'amour (Sprache der Liebe). Attention cependant de ne pas trop user de cet avantage qui peut se retourner contre vous !

10 exemples de situations comiques lors d'entretiens en Allemagne

Nous avons relevés quelques situations comiques qui se sont produites lors d'entretiens en Allemagne. Par respect pour les candidats, il s'agit plus d'anecdote relevant d'erreurs linguistiques ou de différences culturelles que de la personnalité des candidats...

  1. Commençons par un Classique : On dit "einen Termin vereinbaren" et non "ein Rendez-vous organisieren" avec le recruteur. Rendez-vous en Allemagne a toujours une connotation galante.
  2. Gardez vos distances ! Un candidat s'est trouvé très à l'aise lors d'un entretien avec une start-up et a voulu faire la bise à sa (éventuelle) future chef.
  3. "Guten Tag Fräulein!" : L'expression "Mademoiselle" est quelque peu désuète en allemand et n'est plus utilisée depuis 60 ans. Ca a surpris la recruteuse allemande qui a pouffé de rire. Le candidat s'en est trouvé déstabilisé.
  4. Le candidat a plus parlé avec ses mains : Nos collègues allemands peuvent être déconcertés par l'usage des mains et cela peut rendre nerveux.
  5. Franck R., Personalreferent dans une entreprise industrielle : Lors d'un test écrit le candidat français a demandé un "Gummi". Il voulait dire Radiergummi (gomme) et non pas préservatif.
  6. Lisa H. : Le candidat français lui a dit "Ich verkaufe meine Dienste" au lieu de dire "Ich verkaufe Dienstleistungen" Vendre "ses" services peut avoir une connotation de services sexuels en allemand.
  7. Ne pas inverser les rôles et "cuisiner les recruteurs" ! Ulrike M., Personalberaterin : "Un candidat avec lequel je souhaitais convenir d'un entretien téléphonique, m'a demandé de repousser l'appel au lendemain, car il voulait terminer la préparation de son cassoulet avant."
  8. Méfiez-vous de l'excès de confiance. Gardez vos distances ! Ulrike M., Personalberaterin : "Un candidat commençait l'entretien normalement par "Madame", il continuait après par "Vous + mon prénom" afin de terminer l'entretien en tutoyant."
  9. Ulrike M. (toujours la même, très marquée par ses expériences avec des candidats français) : "Lors d'une présentation, j'ai entendu "als Vorspiel möchte ich...", ce qui peut être interprété autrement."
  10. La question épineuse du temps de travail : Une fois que le recruteur vous ai signalé son intérêt pour votre candidature, il est dangereux de paraître déçu "qu'on ne travaille pas 35 heures avec des RTT", puis de s'enfoncer encore plus dans les explicatifs politico-économiques quand votre interlocuteur allemand - tout d'un coup dubitatif - vous demande "Qu'entendez vous par RTT ? Est-ce une sorte d'handicap ?".
Voici une dernière note d'humour du comique allemand Michael Knigge : Les 10 choses que vous ne devriez pas faire lors d'un entretien d'embauche en Allemagne.

Un conseil pour conclure : perfectionnez l'apprentissage de la langue de Goethe

Voici quelques articles qui pourraient vous être utile afin d'éviter ce genre d'impair lors d'un entretien en Allemagne : Apprendre l'allemand : quelques conseils pour progresser efficacement et gratuitement dans la langue de Goethe

Et dans un registre plus sérieux, voici nos conseils pour vous préparer à un entretien en allemand : Les 10 questions les plus fréquentes lors d'un entretien d'embauche en allemand

... et n'ayez pas honte de votre accent pour lequel les Allemands peuvent avoir un apriori favorable !

Avez-vous quelques exemples croustillants à ajouter avec des candidats français ou allemands ? N'hésitez pas à nous les communiquer.