Carrières féminines en Allemagne : les entreprise​s du DAX se fixent des objectifs

CIDAL Carrières féminines en AllemagneLes 30 premières sociétés cotées à la bourse de Francfort vont se fixer des objectifs concrets d'ici à la fin de l'année pour promouvoir l'accès des femmes aux postes à responsabilités. Elles ont pris l'engagement mercredi par la voix de leurs directeurs des ressources humaines lors d'une réunion à Berlin avec les ministres allemandes du Travail et de la Famille, Ursula von der Leyen et Kristina Schröder. Selon ces dernières, c'est le début d'un processus important. Les ambitions restent, cependant, à concrétiser.

Le gouvernement allemand a fixé un objectif élevé : il souhaite voir tripler la proportion de femmes dans les directions et les conseils d'administration des grandes entreprises d'ici à 2013. « L'évolution actuelle est insuffisante », constate la ministre de la Famille, des Personnes âgées, de la Femme et de la Jeunesse, Kristina Schröder, mercredi, dans un entretien accordé au quotidien Tagesspiegel. Les conseils d'administration des 30 entreprises du DAX comptent actuellement 500 membres, dont seulement 67 femmes. Les directions d'entreprises comprennent 3,2 % de femmes.

Pour remédier à cette situation, chacune des entreprises du DAX va désormais présenter des objectifs et un calendrier. Il n'y aura donc pas de quotas. Toutefois, le gouvernement veillera à ce que les engagements soient tenus. « J'accorde aux entreprises un délai jusqu'en 2013 pour qu'elles fassent la preuve de leur détermination. Mais si cela ne fonctionne pas, il faudra obliger les entreprises à prendre des engagements, et nous légiférerons en ce sens », a prévenu Mme Schröder.

En savoir plus (en allemand) : Entretien accordé par la ministre de la Famille, Kristina Schröder, au Tagesspiegel

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Carrières féminines : les entreprises du DAX se fixent des objectifs

© www.cidal.diplo.de