Berlin crée un congé de soutien familial

CIDAL Berlin soutien familialLe gouvernement allemand a décidé de créer un congé de soutien familial pour faciliter la tâche des actifs qui s'occupent d'un parent malade tout en exerçant une activité professionnelle. Plus de 1,5 million de personnes sont dépendantes de soins à domicile en Allemagne, et 65 % des actifs expriment le souhait d'aider eux-mêmes leurs proches. Dans cette perspective, ils auront bientôt la possibilité de réduire leur activité sans subir des baisses de salaire trop importantes.

Grâce au congé de soutien familial, les actifs pourront ramener leur temps de travail à une durée minimale de quinze heures pendant deux ans pour assurer la prise en charge d'un parent malade. Ils obtiendront une augmentation de salaire pour amortir la baisse de revenus entraînée par la réduction de leur activité.

Par exemple, un employé à temps complet choisissant de passer à mi-temps continuera à percevoir 75 % de son ancien salaire brut. À l'issue de cette période, l'employé reprendra son travail à plein temps. Il continuera alors à recevoir une rémunération réduite jusqu'à ce que l'avance sur salaire consentie par son employeur soit entièrement compensée.

Cependant, la nouvelle loi ne doit pas pénaliser les entreprises. L'État fédéral octroiera donc à l'employeur un prêt à taux zéro pour financer cette avance sur salaire. Le patron sera tenu de rembourser l'emprunt quand le salarié aura repris son activité à temps complet.

La nouvelle loi entrera en vigueur en 2012.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Berlin crée un congé de soutien familial

© www.cidal.diplo.de