Angela Merkel en tournée énergétique à travers l’Allemagne

CIDAL Merkel tournée énergétiqueLa chancelière Angela Merkel a entrepris une « tournée énergétique » en Allemagne pour explorer sur le terrain le secteur des énergies renouvelables. À cette occasion, elle interrogera les spécialistes sur la façon dont ils envisagent les défis énergétiques de demain. Cette démarche est motivée par la vaste stratégie que le gouvernement fédéral est en train d'élaborer dans ce domaine et dont les grandes lignes seront dévoilées fin septembre.

La chancelière a prévu quatre jours pour visiter un certain nombre de sites énergétiques en Allemagne. Elle souhaite s'entretenir avec les professionnels qui exercent au sein des groupes producteurs, des équipementiers, des communes ou des structures de recherche. L'accent sera mis sur quatre aspects :

  • les avancées réalisées dans le domaine des énergies renouvelables et fossiles, les procédés de production et les perspectives de développement ;
  • les moyens d'améliorer l'efficacité énergétique pour atteindre les objectifs ambitieux du gouvernement fédéral en matière de protection du climat ;
  • l'avenir des technologies innovantes « Made in Germany » sur les marchés énergétiques mondiaux ;
  • le rôle du secteur de l'énergie dans le développement régional.

Angela Merkel a commencé son voyage mercredi en Mecklembourg-Poméranie occidentale. Elle a approfondi ses connaissances sur l'énergie éolienne en visitant le parc de Ravensberg/Krempin et les ateliers de l'entreprise Nordex SE à Rostock. La chancelière s'est aussi renseignée sur les avancées technologiques du secteur en Allemagne et les perspectives à l'exportation.

Ce jeudi, Angela Merkel poursuivra sa route vers la Bourse européenne de l'énergie, à Leipzig (EEX, European Energy Exchange). Elle accordera une attention particulière aux marchés de l'électricité, du gaz et des permis d'émission de CO2. En effet, un approvisionnement énergétique compétitif doit pouvoir s'appuyer sur un commerce de gros performant.

La semaine prochaine, la chancelière mettra le cap sur la Basse-Saxe. Elle visitera une centrale thermique à vapeur, un site nucléaire et une installation au gaz dernier cri à Lingen, puis une centrale thermique produisant de l'électricité verte à Emsbüren. Elle continuera ensuite vers la Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour découvrir deux nouveaux sites : une centrale à charbon à Lünen et une installation hydroélectrique à Rheinfelden.

Après Nordex, Angela Merkel ira à la rencontre d'une autre société innovante, à Heidenheim (Bade-Wurtemberg) : l'entreprise familiale Voith illustre à merveille la compétitivité du secteur allemand de l'énergie sur le marché national comme à l'exportation.

La tournée de la chancelière s'achèvera le 27 août sur la visite d'un bâtiment à énergie positive. Les concepteurs de cette maison témoin, étudiants à l'Université technique de Darmstadt, avaient gagné le prestigieux concours « Solar Decathlon » grâce à ce projet en 2009. En effet, l'édifice met en évidence l'important potentiel d'efficacité énergétique et d'innovation que recèlent les bâtiments. Il montre aussi que les structures de recherche allemandes développent et réalisent des idées très prometteuses pour l'avenir.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : Angela Merkel en « tournée énergétique » à travers l'Allemagne

© www.cidal.diplo.de