3 questions à Vanessa Patat, eine Französin in Götha

ParisBerlin Französin in GothaVanessa Patat, 16 ans, élève en hôtellerie au lycée professionnel Le Corbusier à Soissons, participe avec 17 autres jeunes à un échange d'apprentis avec le Centre de formation professionnelle de Gotha Ouest, en Thuringe.


ParisBerlin_logoParisBerlin (http://www.parisberlin.fr) est le seul newsmagazine qui vous informe chaque mois sur l'actualité franco-allemande dans les domaines suivants : politique, économie, mode de vie, culture, éducation, médias.


Pourquoi as-tu participé à cet échange ?

J'avais envie de découvrir autre chose, un autre pays. Notre proviseur nous a dit que cet échange aurait beaucoup de valeur pour les entreprises et pourrait augmenter nos chances de trouver un emploi.

Comment vis-tu l'échange jusqu'ici ?

C'est mon premier long séjour. Je ne suis jamais venue en Allemagne. J'avais vraiment peur au début du fait de ne pas parler la langue ou de ne rien comprendre. Mais avec les cours de langues qu'on suit depuis une semaine, j'arrive à me débrouiller. Aujourd'hui, j'ai fait la connaissance de mon patron allemand. J'étais bloquée, je n'ai rien pu dire ! Mais il a été très gentil. J'ai commencé à travailler en cuisine tout de suite.

Est-ce que tu as déjà remarqué des différences ?

J'ai trouvé les Allemands très accueillants. Ce n'est pas toujours comme ça en France ! (rires) Sinon, le système de formation ne fonctionne pas du tout de la même façon. Chez nous, c'est beaucoup plus théorique. Ici, la formation en alternance est valorisée, ça m'a donné envie de continuer.

TEXTE : SABRINA N'DIAYE