L'Allemagne et l'Algérie coopèrent dans le domaine des énergies renouvelables

CIDAL Allemagne et l'Algérie coopèrentLa chancelière Angela Merkel et le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, ont annoncé mercredi 8 décembre, que l'Allemagne et l'Algérie allaient coopérer étroitement sur le projet "Désertec", le plus ambitieux projet à ce jour dans le domaine des énergies renouvelables. Les deux pays vont mettre en place à cette fin une commission économique mixte, ont fait savoir les deux dirigeants lors d'une conférence de presse commune à Berlin.

Le projet "Désertec" a été lancé il y a un an par un consortium d'entreprises allemandes. Il a pour ambition d'installer d'immenses parcs éoliens et solaires dans le désert nord-africain et au Moyen-Orient afin d'approvisionner en électricité les pays de la région et l'Europe. C'est un investissement gigantesque de 400 milliards d'euros. Sa réalisation est prévue pour 2050. "L'électricité issue du désert" pourrait alors couvrir jusqu'à 15 % des besoins européens.

L'Allemagne est très intéressée par la réalisation de cet immense projet, a souligné la chancelière Angela Merkel. L'Algérie, de son côté, cherche à réduire sa dépendance aux énergies fossiles, comme le pétrole. Pour ce faire, elle mise sur l'utilisation de technologies nouvelles, a expliqué le président Bouteflika.

Berlin et Alger entendent, par ailleurs, renforcer leur coopération en matière de sécurité des frontières afin d'empêcher l'immigration illégale entre l'Afrique et l'Europe.

Le président Bouteflika a assuré l'Allemagne de son soutien pour l'obtention d'un siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. Outre la chancelière, il a rencontré à Berlin le président allemand, Christian Wulff, et le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle.

Voir l'article original sur le site du CIDAL : L'Allemagne et l'Algérie coopèrent dans le domaine des énergies renouvelables

© www.cidal.diplo.de